Le travail de Valerie Crenleux prend naissance dans l’observation de la nature, de ses forces, de l’opiniâtreté visible dans la vie des plantes. La création de jardin semés sur toile, puis disposés verticalement dans l’espace urbain, cherche à rendre le spectateur en état de vision première, en lui offrant cette présence naturelle, vivante et poétique. La visibilité de l’œuvre est soumise à la disponibilité ou non du regardeur. Les recherches actuelles de l’artiste visent à montrer la plante et ses racines comme un unique système, qui peut être installé dans l’architecture ou en extérieur, ménageant des points de vue à hauteur des yeux. La vie imperceptible du végétal, de sa gestation à la maturité puis à la mort, sont autant de métaphores de la précarité, présente dans l’œuvre, et laissant paradoxalement soudre une force considérable et silencieuse.

Valerie Crenleux pour cette sérigraphie a photographié les racines d’un semis, image foisonnante d’un réseau dont l’organisation obéit à des lois qui nous échappent. Cet entrelacs possède toutes les qualités d’une photographie classique (profondeur de champ, passage du flou au net, qualité des gris jusqu’au noir, maîtrise de la définition, recherche du point de vue…) tout en ressortissant au domaine de la peinture abstraite. Le temps du regard compte ici comme dans les jardins nomades de l’artiste : lente imprégnation d’un univers insondable et mouvant, voyage dans un espace peut être illimité.

Françoise Lonardoni 1998

Extrait du texte : POINTS IN SPACE, portfolio sur les presses de l’atelier Éric Seydoux, réunissant Laurent Pariente, Igor Antic’, Daniel Firman et Valérie Crenleux.

Valerie Crenleux's work starts with the observing of nature, feeling her strengths and the obvious plant's doggedness.

Sowing her garden on canvas or vertically on urban space, she wants to offer the viewer the prime view of a natural feeling so alive and with such a poetic dimension.

Being outside a museum, pieces are weakened and will be or not be discovered by a viewer.

Contemporary Artist's studies enlight the plant and her roots as being a unique system that could be settle within architecture or outside it but from our eye level.

Imperceptible existence of Vegetal from the Gestation period to Maturity step and Death are so many metaphors of the existing Precarity bearing in this work of art and paradoxally leading to the arise of an amazing and silent Strength.

Making of this screen printing , Valerie Crenleux has first photographied roots of a seedbed.

It appears as a picture full of an overun Network whom organization follows some rules that we do not control.

 

Françoise Lonardoni 1998

Images and text copyright © Valérie Crenleux. All rights reserved

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon